LES MARAIS DE KAW / ROURA / VOYAGE EN GUYANE / J13-14

Réserve naturelle des marais de Kaw-Roura – La ville de Roura.

La Réserve naturelle des marais de Kaw-Roura est située à 60km de Cayenne. Elle est uniquement accessible par voie fluviale.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comIl s’agit de marais protégés depuis 15 ans dont on peut considérer que c’est un bel exemple de développement durable. D’une superficie de 94700 hectares ces savanes inondées comportent des marais, des mangroves, des étangs, des forêts marécageuses…

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comElles sont également très riches en espèces animales. Lors de notre séjour sur place nous avons pu voir caïman, cabiai, hoazi, martin-pêcheur, jacana, zébu, de très beaux hérons cocoi et bien d’autres encore, essentiellement des oiseaux d’eau. Si vous vous y rendez n’oubliez pas vos jumelles cela nous a permis d’apprécier encore plus ces moments d’observation.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comCette présentation sommaire faite j’entame le récit de ces deux derniers jours. Départ pour les marais de Kaw samedi vers 14h00 avec une pause gourmande chez Joe le Glacier dans la ville de Matoury.

Jo le glacier guyane1_claireline.wordpress.comC’est une production locale et artisanale de glaces. Oh lala près de 100 variations à base de fruits locaux! On peut notamment déguster des glaces aux fruits de palmiers amazoniens (comou, wassaï…).

Jo le glacier guyane_claireline.wordpress.comNous repérons la glace conas qui est en fait la contraction de coco-ananas😉

Jo le glacier guyane_claireline.wordpress.comPour ma part je teste basilic de Guyane et maracuja (fruit de la passion local), un régal. Mr Mr aime sa glace à la cannelle, nos hôtes leurs glaces au fruit du palmier et à la coco. Joe le glacier propose des pots à emporter, petits ou grands c’est selon.

Jo le glacier guyane_claireline.wordpress.comJo le glacier guyane_claireline.wordpress.comDommage qu’il ne distribue pas ses bonnes glaces jusqu’à Paris. Il est l’heure de se remettre en chemin. Il fait trop chaud et toujours autant humide, dur, dur. La route est étroite, bordée de verdure comme toujours en Guyane, praticable mais jonchée d’innombrables nids de poule et de gravillons (pas cool quand on croise un 4×4) ce qui la rend moins agréable que celle pour aller à Saint-Georges de l’Oyapock (ici).

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comJo le glacier guyane_claireline.wordpress.comJo le glacier guyane_claireline.wordpress.comNous réservons auprès d’un des opérateurs écotouristiques pour découvrir les marais de Kaw. Notre formule est un 17h00-09h00 avec au programme l’observation des oiseaux puis à la nuit tombée des caïmans. Nous logeons dans un carbet flottant. A Kaw, les télécommunications ne passent pas. Il faut donc veiller à prévenir une personne de votre séjour à Kaw au cas où.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comArrivés au débarcadère de Kaw nous découvrons une partie du marais. L’eau de la large rivière de Kaw est marron, en arrière plan une succession d’espèces végétales s’étend à perte de vue.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comNous embarquons sur une longue pirogue assez confortable pour nous rendre à notre carbet situé à 18km soit à peu près 01h15 de trajet en pirogue. Ce trajet c’est la parfaite occasion pour nous de découvrir les marais de Kaw et leur riche faune et flore.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comNous emportons avec nous une touque pour isoler nos affaires de l’humidité pendant la nuit. Ci-dessous la touque blanche au bouchon rouge, notre valise et nos sacs à dos, nous sommes équipés!!

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comLe guide nous présente les moucou moucous très présents sur les marais de Kaw. C’est une plante des marécages qui pousse les pieds dans l’eau et qui peut atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur. Lorsque que nous les longeons nous apercevons souvent très nettement une démarcation preuve que cette plante « baigne » bien dans l’eau. Les îlots de moucou moucous reposent sur des lopins de terre meubles et boueux qui flottent sur les eaux des marais. C’est une une plante qui me plait bien surtout ses larges feuilles.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comNous filons à travers les eaux du marais et observons les oiseaux d’eau vaquer à leur occupations. Ceux qui retiennent le plus notre attention sont les hérons cocoi (2 1ères photos ci-dessous).

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comSoudain se dessinent à l’horizon des silhouettes colorées réparties sur une vaste étendue. Il s’agit de zébus, en effet, sur les marais de Kaw se trouvent deux fermes qui élèvent des zébus pour leur viande.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.com

Nous filons toujours à travers les eaux ralentissant dès que l’un d’entre-nous aperçoit des animaux.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comEn arrière-plan la belle et verte forêt guyanaise-amazonienne.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comLa nuit est tombée, le ciel est constellé c’est magique. Nous arrivons à notre carbet où les tables sont dressées et l’apéro nous attend. Ce carbet a la particularité d’être flottant, c’est le seul ici. Ce soir nous sommes assez nombreux à y loger environs 34 personnes plus les guides. Cela ne nous plaît pas trop car il y a beaucoup de promiscuité (ambiance colonie de vacances non merci) contrairement à notre séjour à l’auberge d’Approuague (ici). Heureusement les gens sont cool et les discussions sympa.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comCi-dessous le carbet flottant et les environs au petit matin.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comLes guides nous répartissent pour cette nuit. Certains ont choisi de dormir en hamacs d’autres comme nous en « chambre ». La nuit sera courte et plutôt mauvaise. Les sanitaires ne sont pas suffisants pour autant de personnes et surtout la propreté laisse à désirer nous prenons le parti de nous laver demain en rentrant. Nous nous lavons donc seulement les dents rinçage à l’eau en bouteille et toilette rapide aux lingettes et à l’eau florale gloups ce n’est pas trop notre truc.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comAprès le repas qui fut plutôt bon nous embarquons de nouveau à bord de pirogues pour tenter de découvrir les caïmans des marais. Pour notre pirogue ce sera le jackpot, malheureusement les passagers de l’autre pirogue n’en verront pas un seul. Notre pirogue plus petite (10 personnes) peut se faufiler à travers les hautes herbes contrairement à l’autre pirogue bien trop imposante,bruyante et dirigée par un guide peu expérimenté. Dommage pour eux.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comNotre guide brésilien est top, il débusque les caïmans à l’aide de la lumière de sa lampe seul moyen de localiser les yeux réfléchissants des caïmans (ils apparaissent rouges). La première prise est celle d’un jeune caïman d’environ 40 cm, il est trop jeune pour que l’on sache son genre. Le guide le fait passer à chacun d’entre-nous, il est trop mignon ce petit. Au bout de quelques minutes il émet des cris d’appel de détresse à sa mère. Le guide le relâche et le petit père regagne tranquillement son abri.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comLa seconde prise est pas mal du tout : un caïman de 75-80 cm je me prête là-encore au jeu et le prends dans mes mains. Je sens son pouls battre assez rapidement, pas cool pour lui. Un passager s’amuse lors de ses prises photo avec l’animal. Oui ce n’est toujours pas cool pour le caïman je sais. Quant à Mr Mr, il n’en mène pas large, pas de contact avec le caïman pour lui.

Caïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comCaïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comCaïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comLe guide nous apprend qu’il s’agit d’un mâle. Puis dépose le caïman à l’envers sur un siège de la pirogue pour nous montrer la technique de survie du caïman qui fait totalement le mort. C’est assez impressionnant. Plus de pouls, aucune réaction à nos caresses. Il peut rester comme cela un long moment, puis nous voyons son pouls repartir, le guide le relâche, l’animal file tranquillement dans l’eau.

Caïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comCaïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comLa troisième et dernière prise est beaucoup plus délicate car elle concerne un caïman d’environ 1m50 de long qui ne se laissera pas prendre si facilement. Il se débat mais le guide toujours à mains nues fini par l’immobiliser. Il est beau et gros. Le guide n’insistera pas trop longtemps car c’est risqué.

Caïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comCaïman_Marais de Kaw_claireline.wordpress.comBien heureux d’avoir pu observer et toucher des caïmans nous rentrons tout sourire au carbet. Un ptit punch et au lit ! Les singes hurleurs se feront entendre toute la nuit.

Durant la nuit les chasses d’eau sont mises hors fonction. Conséquence, au milieu de la nuit des excréments flottent dans les trois sanitaires et comme il est interdit de jeter du papier toilette dedans eh bien surprise mesdames et messieurs! Malgré cela nous n’avons pas d’autre moyen de faire pipi alors ont fait avec. Petit bon point, le vent frais. Au petit déjeuner le lendemain tout le monde fait le même constat sur les sanitaires et chacun raconte ô combien son ou ses voisins ronflait/aient, c’est drôle sachant que personne dit avoir pu dormir !

Le petit-déjeuner prit nous repartons en pirogue à travers les marais. C’est toujours aussi beau et agréable. La vie dans les marais de Kaw est diverse et féconde.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comArrivés au débarcadère nous avons la mauvaise surprise de voir que nos deux voitures ont chacune un pneu dégonflé. Ces messieurs s’attèlent à mettre la roue de secours pendant ce temps je vais dire aux guides gentiment mais fermement que c’est inadmissible. Ils acquiescent et s’excusent. Le mal est fait. A priori il s’agirait d’un acte réalisé par un concurrent du propriétaire de notre carbet en protestation au fait que nos voitures étaient garées au milieu du parking les empêchant de faire passer leurs pirogues (enfin il y avait la place si on voulait bien manœuvrer un peu). Nos voitures n’étaient pas les seules garées ainsi, nous ne savons pas si les autres ont eu la même surprise.

Marais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comMarais de Kaw_claireline.wordpress.comNous reprenons la route direction Roura pour voir l’église et les rives de la ville. J’aime beaucoup la sculpture haute en couleur représentant certains animaux de Guyane à l’entrée de la ville. Il s’agit de l’œuvre « Les Portes de la forêt »de Jean-Luc PLE (le créateur de ronds points dont je vous parlais ici).

Roura_claireline.wordpress.comRoura_claireline.wordpress.comNous sommes dimanche et nous arrivons au moment de la messe. Une petite choupinette en robe et bonnet blancs attend à l’extérieur avec ses parents d’être baptisée. Les chants s’élèvent dans les airs. Nous décidons de ne pas entrer et d’effectuer seulement le tour de l’église simple et jolie dans le style créole.

Eglise de Roura_claireline.wordpress.com Eglise de Roura_claireline.wordpress.comEglise de Roura_claireline.wordpress.comNon loin, le presbytère récemment restauré.

Prèsbytère de Roura_claireline.wordpress.comA côté se trouve une jolie maison créole guyanaise restaurée devenue le centre d’information de Roura.

 Roura_claireline.wordpress.comNous allons sur la rive. C’est beau, c’est brut, c’est luxuriant.

Roura_claireline.wordpress.comRoura_claireline.wordpress.comRoura_claireline.wordpress.comInfos pratiques sur les marais de Kaw-Roura

Jo le glacier. Quartier Makoupi à Matoury. Tél : 05 94 35 63 72.

Jal Voyages et son carbet flottant. Personnellement je ne vous recommande pas d’aller à Kaw avec Jal Voyages pour les raisons sus-mentionnées et la faible formation du personnel. D’autres prestataires existent sur le marais. Sachez qu’au carbet flottant il est possible de nager et de faire du canoë.

Il est possible de visiter les marais de Kaw et de dormir sur la route de Kaw (soyez prudents la nuit la vapeur remonte et créée du brouillard). Les auberges sont : Camp Patawa, camp caïman et le Gîte Riché and Kaw (explications très complètes sur les marais).

Le village de Kaw se trouve à 3km du débarcadère, il est composé d’une centaine d’habitants et n’est pas relié par la route, seul moyen de transport : la pirogue.

Les roches gravées. En revenant de Kaw, ne ratez-pas les roches gravées. Ce sont des vestiges archéologiques témoignant des croyances amérindiennes en images. Elles sont accessibles par un sentier (qu’il faut vous faire indiquer si vous ne connaissez pas), il faut compter environ 45min aller.

XOXO

☆Claire-Line☆

Article non sponsorisé.

6 réflexions sur “LES MARAIS DE KAW / ROURA / VOYAGE EN GUYANE / J13-14

  1. L’endroit est magnifique, vous avez pu bien en profiter. Il faudrait suggérer au glacier d’exporter ses glaces en France, j’en serai ravie🙂 Je suis une fan de glaces artisanales🙂

    1. Oui les Marais de Kaw sont dans mon top 3 en Guyane c’est superbe là-bas. Il me semble que Jo Le Glacier est présent à La Foire de Paris mais pour l’exportation en métropole ce n’est pas d’actualité, dommage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s