EIRA DO SERRADO & CURRAL DAS FREIRAS

Nous quittons Funchal et entamons une lente ascension vers Le belvédère d’Eira do Serrado. La route est raide, serpentée et assez fréquentée. Notre chauffeur manque souvent de peu la collision avec des F****** mastodontes de cars de touristes aussi larges que la route toute entière! La vigilance doit être le maître mot si vous empruntez cette route, franchement entre les cars de touristes, les touristes hésitants au volant de leurs voitures de location et les fous du volant locaux les probabilités d’accidents sont grandes.

Route MadèreEn guise de consolation de magnifiques panoramas se présentent à nous à chaque tournant. Le belvédère du Pico dos Barcelos est top, on y voit la baie de Funchal.

Miradouro do Pico dos BarcelosMiradouro do Pico dos BarcelosMiradouro do Pico dos BarcelosMiradouro do Pico dos BarcelosMiradouro do Pico dos BarcelosLe must : la forêt d’eucalyptus qui ce jour-là nous offrit, à l’aller comme au retour, un spectacle onirique. Les nuages vont et viennent au gré du vent, nous roulons tour à tour sous un ciel dégagé puis embrassé par de fines vagues cotonneuses. Voilà qui pimente notre ascension qui se poursuit désormais  les ventres noués.

En route pour Eira do SerradoEn route pour Eira do SerradoEn route pour Eira do SerradoEn route pour Eira do SerradoAprès 15km nous arrivons au belvédère d’Eira do Serrado, enfin presque car depuis le parking il faut emprunter un chemin et gravir un escalier de 145 marches qui conduisent au belvédère.

 Curral das FreirasCe belvédère se situe au pied du Pico do Serrado (1115 m). Et là … wow! Une vue spectaculaire sur le plus vaste cirque de Madère. Nous sommes à 1053 mètres d’altitude aux bords d’un ancien cratère devant un très beau site dont nous savourons longuement la vue.

Curral das FreirasCurral das FreirasCurral das FreirasCurral das FreirasCurral das FreirasCurral das Freiras Curral das Freiras  Eira do SerradoPas moins de six montagnes se dressent fièrement devant nous (Pico Grande à 1607 m, Pico Jorge à 1692 m, Pico das Torrinhas à 1823 m, Pico da Geada 1497 m, Pico do Arieiro et Pico Ruivo 1862 m) à leurs pieds coule la Ribeira dos Soccoridos. Nous ne nous lassons pas de cette vue, de ces petits nuages qui s’accrochent lentement aux pics verdoyants puis disparaissent.

Eira do SerradoAu fond d’une vallée, encastrée dans ce superbe cirque, apparaît une myriade de tâches blanches :  le village de Curral das Freiras. Je tombe instantanément sous le charme de cette vue.

 Curral das Freiras Curral das Freiras Curral das Freiras Nous redescendons, passons devant le grand hôtel-restaurant-boutique souvenir situé au bord du précipice.

Eira do SerradoNous entamons une rapide descente vers Curral das Freiras. Le village est offert tout entier au soleil qui tape fort, trop fort. Les rues sont désertes, trois bistrots avec terrasses proposent de déguster les mets locaux à base de châtaignes ou de cerises.

Curral das FreirasCurral das FreirasUne petite église est posée là, près du cimetière tout en longueur à flanc de colline.

Eglise de Curral das Freiras. Nous sommes encerclés par des montagnes volcaniques façonnées par l’érosion, la vue est une fois encore très jolie.

Curral das FreirasEglise de Curral das Freiras Nous levons nos têtes et réalisons comme nous sommes profondément encastrés. Là-haut, nous distinguons le belvédère et l’Estalagem Eira do Serrado quittés il y a peu.

Curral das FreirasIl n’y a rien de particulier à faire ici. Malgré la chaleur nous faisons un petit tour dans le village. Rien de spécial.

Curral das FreirasCurral das FreirasCurral das FreirasAh si, nous apprenons que Curral das Freiras (étable des nones) doit son nom aux nones qui se réfugièrent en 1566 dans cet endroit très reculé de Madère suite à l’attaque de leur couvent (Santa Clara à Funchal) par les pirates du français Montluc et logèrent dans des étables. Aujourd’hui le village compte environ 5.000 habitants. Nous quittons ce petit bout du monde et rentrons à Funchal nous rafraîchir dans la piscine de l’hôtel.

Back to FunchalCurral das Freiras

XOXO

☆Claire-Line☆

Article non sponsorisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s