LECTURES #1

La lecture des récits des grands explorateurs et exploratrices est un grand plaisir pour moi. Parmi les journaux qui m’ont le plus marqué figure celui tenu par James COOK lors de ses trois expéditions scientifiques effectuées entre 1768 et 1779. OLYMPUS DIGITAL CAMERACe qui me plaît dans ce journal c’est l’absence de fiction. James COOK reste factuel.James COOKAu fil des pages, j’ai beaucoup appris et compris sur le monde d’hier et d’aujourd’hui. A travers ses mots j’ai vécu des siècles plus tard ses périples et ses découvertes.James COOKSes écrits sont des pépites qui éclairent sur bon nombre de domaines, en particulier, ceux de la géographie et de l’anthropologie. James COOK est assurément un homme de cœur, brillant et vaillant.

Ah, j’en ai surligné des passages! Certains relatent des faits amusants comme cette description du baptême de la ligne, ou bien la ruse de J.COOK pour faire accepter à son équipage la choucroute au menu pour lutter contre le scorbut, ou bien encore lorsqu’il donne des noms aux chefs des naturels rencontrés « Hercule » et « Lycurgue » ou lorsqu’il décrit la manière dont ces derniers exercent leur autorité. J’ai ri lorsqu’il évoque la fugue, la traque et la punition de deux soldats de marine qui se sont entichés de jeunes filles indigènes. J’ai ri encore lorsqu’il décrit les femmes des îles de l’Amitié. D’autres passages étonnent, je suis restée interdite à la lecture de la dégustation de chiens qui fut très appréciée par l’équipage, idem lorsque des faits de meurtre sont relatés, idem pour la description d’albinos ou de certains indigènes ou de la préparation d’une boisson avec la plante appelée ava-ava ou bien encore pour le cannibalisme.

Beaucoup de passages sont émouvants, certains sont révoltants, la plupart sont captivants. Les descriptions relatives à la nature sont instructives. J’apprécie particulièrement les passages décrivant la physionomie, les us et coutumes des peuples rencontrés tout comme les relations entre l’équipage et ces peuples et également celles qu’entretiennent les différents peuples entre eux. JCOOKSon journal offre une lecture instructive et agréable, parfois teintée d’humour. « Relations de voyages autour du monde » est un livre passionnant.James COOKLe livre que j’ai acheté est celui paru aux éditions de La Découverte. Je vous conseille le livre « Les découvreurs du Pacifique Bougainville, Cook, Lapérouse » paru chez Découvertes-Gallimard pour les illustrations qui sont les dessins effectués par les dessinateurs présents lors de ces expéditions, les explications claires et concises sur la chronologie et la raison d’être de ces grandes expéditions.

XOXO

☆Claire-Line☆

Article non sponsorisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s