RANDONNEE : PICO DO ARIEIRO – PICO RUIVO (3/3) (+ Vidéo)

La randonnée Pico do Arieiro-Pico Ruivo nous enchante toujours, l’immensité et la diversité des paysages accroît notre plaisir de nous trouver au sein de ce superbe site.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comNous traversons une forêt calcinée, l’ambiance est onirique. C’est beau et en même temps c’est triste de voir tous ces arbres morts brûlés.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comEnfin, nous apercevons à travers la végétation le refuge signe que nous nous rapprochons du sommet du Pico Ruivo.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comNous passons devant le refuge sans nous y arrêter car nous devons garder la cadence puisque nous faisons partie d’un groupe et qu’à force de nous arrêter pour contempler et prendre des photos des paysages nous avons un tout petit peu de retard.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comNotre guide n’effectuera pas cette ascension avec nous, d’ailleurs seuls ceux d’entre-nous qui le souhaitent effectuent l’ascension du Pico Ruivo tandis que les autres nous attendent au refuge et en profitent pour reprendre des forces. (Comme je vous le disais ici, le refuge ne propose pas de quoi se restaurer, à peine de quoi étancher une petite soif mais suffisamment de quoi vous abriter en cas de besoin).

Pico Ruivo claireline.wordpress.comLe guide me prête son bâton qui s’avèrera très utile pour m’aider dans certaines montées et surtout descentes. Honnêtement à ce stade de la randonnée nous aurions bien aimé faire une pause mais bon, nous filons vers le sommet qui culmine à 1861 mètres d’altitude, je vous rappelle que c’est le point culminant de l’île de Madère et le troisième sommet du Portugal.

Nous entamons donc la dernière ascension éprouvante : celle du Pico Ruivo.

Désormais le sentier monte, je ne sais plus de combien de dénivelé mais c’est un peu ardu quant aux piquets et câbles de « sécurité » qui bordaient les précipices il n’y en a plus et le sol est très rocailleux. La végétation est différente, plus verte et touffue.

Pico Ruivo claireline.wordpress.com Le sentier est charmant et accueillant. Avec ses pavés, ses arbustes et ses vieilles pierres on se croirait presque dans le sud de la France.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comMais à peine le temps d’apprécier cet environnement que le côté brut de ces lieux ressurgit aussi brusquement que les nuages et les dénivelés. A mesure que nous progressons une fine couche ouateuse nous enveloppe.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.com6543De temps à autre le vent permet une vue saisissante sur les paysages environnants tout en relief au bout desquels on aperçoit la mer.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comC’est pour moi, après la traversée de la forêt calcinée, le moment le plus difficile et le plus exaltant de cette randonnée d’exception. Nous sommes à 200 mètres du sommet et il nous semble encore si loin.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comTout s’amplifie : le rythme cardiaque, la vue sur les magnifiques précipices, la difficulté, l’épaisseur des nuages, le panorama, l’émerveillement, la fatigue, l’impression de ne jamais atteindre le sommet, la joie.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comArrive enfin l’ultime effort, une succession de marches à gravir avant l’arrivée au sommet du Pico Ruivo. Yes, nous l’avons fait! Nous balayons rapidement du regard cette nature majestueuse qui nous entoure puis nous nous asseyons, buvons et dégustons nos carrés de chocolat car nous sommes épuisés (super efficace le chocolat noir en cas de gros coup de fatigue).

Pico Ruivo claireline.wordpress.comNos forces retrouvées nous pouvons contempler depuis le sommet du Pico Ruivo des paysages variés. D’un côté de verts versants, parsemés peu à peu de teintes rouges-orangeâtes et en arrière-plan le bleu d’une mer d’huile que les nuages semblent raser mais qui s’y reflètent seulement.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comDe l’autre, des versants bruts où le minéral est roi.

Pico Ruivo claireline.wordpress.com567483Pico Ruivo claireline.wordpress.comLes nuages continuent leurs chassés croisés. Nous apercevons en contre-bas le refuge d’où nous venons.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comDifficile de quitter ces hauteurs mais il faut maintenant penser à partir et poursuivre notre randonnée jusqu’à son terme. Avant de partir voici un petit tour d’horizon en vidéo depuis le sommet du Pico Ruivo, temps fort de cette superbe randonnée.

Nous reprenons notre marche dans une ambiance cotonneuse agréable.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.com12Pico Ruivo claireline.wordpress.com6567Pico Ruivo claireline.wordpress.com6789Pico Ruivo claireline.wordpress.comEncore quelques panoramas bien agréables et la randonnée Pico do Arieiro – Pico do Ruivo touche à sa fin.

Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.com Pico Ruivo claireline.wordpress.com567483Pico Ruivo claireline.wordpress.comPico Ruivo claireline.wordpress.comRetrouvez mes conseils pour cette superbe randonnée ici, ainsi que la première partie de l’aventure ici.

 

XOXO

☆Claire-Line☆

Article non sponsorisé.

13 réflexions sur “RANDONNEE : PICO DO ARIEIRO – PICO RUIVO (3/3) (+ Vidéo)

  1. L’Ile de Madère fait partie des endroits que j’aimerais beaucoup visiter un jour et en voyant toutes tes photos, mon envie ne fait que se renforcer. Je n’ai malheureusement pas l’âme d’une randonneuse et je le regrette un peu car ton récit donne pourtant trèèès envie !

  2. Je te souhaite de séjourner à Madère c’est une île agréable et ses habitants sont plutôt sympas. Peut-être qu’en commençant par parcourir les Levadas la fièvre de la randonnée te gagnera. Contente d’avoir susciter l’envie cette randonnée gagne a être connue.

  3. MAGNIFIQUE! Je ne connaissais pas du tout, et j’ai du chercher PICO DO ARIEIRO sur googlemap… Mais grande interrogation: comment à tu fais pour aller là-bas? Vol direct d’Europe? Et aussi, la rand s’est faite en combien de jours? Vous avez campé dans la nature ou bien dans des gîtes?

    1. Merci, effectivement c’est magnifique je te conseille vivement d’y aller en vrai c’est juste waow! Pour y aller nous sommes partis de Paris via la Tap avec une escale à Lisbonne (je ne recommande pas cette compagnie à cause des retards répétés, mais plutôt transavia ou autre)jusqu’à Funchal sur l’île de Madère. La randonnée s’effectue en une demie-journée tranquillement. Pas de camping et je ne sais pas si le refuge (il y en a qu’un) accepte des hôtes pour la nuit.Comme la randonnée s’effectue à la lisière de précipices ça ne ma paraît pas envisageable de camper là-bas mais peut-être que je me trompe. Voici le lien vers l’article où je donne des conseils t informations pratiques sur cette randonnée : https://claireline.wordpress.com/2013/12/14/randonnee-pico-de-arieiro-pico-ruivo-13/.

  4. vraiment une belle randonné mais 3 questions me trotte….
    C’est bien indiqué durant tout le parcourt?
    Comment les gens resté au refuge ont il continuer la rando, ils ont coupé?
    Et enfin, la plus importante, comment revenez vous au point de départ?

    merci d’avance

    1. Bonjour Anthony,

      C’est effectivement une belle randonnée.
      1° C’est bien balisé, j’entends par là qu’à chaque croisement sont indiqués les directions et les kilomètres vers les différents sommets. Tout au long de la randonnée même lorsqu’il n’y a pas d’indication il n’y a pas de confusion possible: on suit un chemin bien tracé.En dehors de celui-ci c’est le vide.

      2° Les personnes qui sont restées au refuge nous ont attendu là-bas pendant que nous faisions l’ascension du Pico Ruivo ils déjeunaient et se reposaient. A notre retour au refuge nous avons poursuivi la randonnée ensemble jusqu’à Achada do Teixeira .

      3° Je n’ai peut-être pas été assez claire dans mon article mais nous avons effectué la randonnée depuis le Pico do Arieiro jusqu’à Achada do Teixeira en passant par le Pico Ruivo. Nous avons atteint le Pico do Arieiro en minibus lequel nous attendait au parking à Achada do Teixeira de sorte que nous n’avons pas eu à faire d’aller/retour. Certains randonneurs croisés l’ont fait mais là il faut être sportif ou prévoir toute une journée.

      3° Pour revenir au point de départ vous devez donc revenir sur vos pas. Il y a plusieurs façon de randonner là-bas vous pouvez très bien faire Achada do Teixeira-Pico Ruivo ou Achada do Teixeira-Pico Ruivo- Pico do Arieiro et vice-versa. Un peu d’info sur notre rando : http://www.visitmadeira.pt/fr-fr/explorer/pr1-vereda-do-areeiro

      En espérant vous avoir éclairé. Bonne randonnée si vous y allez (ce que je vous souhaite car c’est très beau).🙂

      1. Ok tout est parfait merci pour ces précisions on a hâte de faire cette randonnée

      2. Bonjour, tout d’abord merci pour ce récit et ces belles photos. j’envisage de faire une rando vers Pico Ruivo. Je pensais faire l’aller-retour. Sinon est ce qu’il y a des taxi vers achada do teixeira? Est ce que cela vous parait envisageable de trouver un transport pour me ramener au point de départ?
        Cordialement

        Emeline Jeomeau

      3. Bonjour, merci et de rien ! Il est possible et assez facile de trouver un transport pour vous ramener au point de départ, il faut simplement le prévoir /réserver un peu l’avance. Je n’ai pas le souvenirs d’avoir vu des taxis vers Achada Do Teixeira. J’espsère que cette randonnée vous plaira. Bonne randonnée🙂

  5. Bonjour Claire,
    Mercie pour ton partage de belles images et sensations.
    Je souhaitais savoir si la location de voiture était absolument nécessaire pour un séjour d’une semaine sur l’île de Madère?
    Rémi

    1. Bonsoir Rémi, merci pour ce retour positif. Concernant la location d’une voiture à Madère je pense que ce n’est pas indispensable si votre point de chute est à Funchal qui est une ville très bien desservie par le réseau de bus et qui se parcours facilement à pied. Lors de notre séjour nous avons alterné entre des déplacements en bus et via des prestataires pour l’accession aux sites remarquables (Pico Ruivo,curral da freiras, Miradouro do cabo Girao, Porto Moniz,Porto Da Cruz, Rabaçal…). Hors de Funchal je louerai une voiture, idem pour un long séjour. Bon séjour à Madère c’est une île sympathique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s