LA RESERVE DE BANDIA

Allez hop, c’est parti pour un safari à travers les 1500 hectares de la réserve de Bandia (ici) au Sénégal!Réserve de Bandia

Au programme, un jeu de cache-cache avec les animaux de la réserves. GO! On saute dans notre véhicule, appareils photos et jumelles autour du cou.Réserve de BandiaNous croisons les premiers animaux, absolument pas perturbés par notre présence…DSC04845En voilà un qui joue de ses atouts.Il se fond parfaitement dans le paysage.BandiaAlors là c’est du lourd. Au sens propre comme au figuré! Le rhinocéros bien sûr, une des stars du Safari!D’abord caché, il fut découvert et décida ne nous effrayer en avançant tranquillement mais sûrement droit sur notre véhicule. Certains ont eu peur,d’autres comme moi ont prit un énorme plaisir à se trouver à 1m de cette force tranquille!RhinoRhinocérosRéserve de BandiaAh, ah, vu l’autruche!DSC04858Les autruches en pause apéro.Réserve de BandiaUne autruche qui couve dans un coin tranquille. Les œufs près d’elle sont ceux d’autres autruches. Chez eux, la femelle ET le mâle se relaient pour couver.Autruche qui couveNous scrutons le paysage à l’affût de nouvelles découvertes. Je suis tellement motivée que je confonds souches de bois et animaux! « Les pièges de la nature » me dit le guide pour la énième fois l’air compatissant. « Tu es bonne pour la marre aux crocodiles »! Euuuuuuh…BandiaLe spectacle a aussi lieu dans les airs. Les baobabs et les acacias abritent de beaux oiseaux.Oiseaux - BandiaOiseau - BandiaDSC04853Oiseaux qui de temps à autre descendent se dégourdir les pattes au sol!Oiseau - BandiaTient! Un zèbre… puis trois.

ZèbreZèbres

Mauvais perdants, ils nous ont donc montré leurs plus beaux profils.ZèbresTrouvé! Le Girafon fripon qui une fois découvert se carapata avec son ami l’autruche (plumes noires = mâle). Tricheurs!

GirafonGirafon & Autruche

A proximité des girafes une odeur âcre chatouilla mes narines. Eurk! Après avoir éliminé l’option  » odeur de transpiration » du guide, des autres et de moi-même; je lança un : « sniff, sniff, mais c’est quoi cette forte odeur? Ce sont les acacias? ». Le guide nous informa qu’il s’agissait de l’odeur des girafes à côté desquelles nous étions. OMG, ces si jolies créatures puent, mais pourquoooooooooi? A peine arrivée à Paris je me précipita sur le net et trouva l’explication dans la sérieuse revue Nature. Réponse: Les girafes puent parce que… (réponse ici)Réserve de bandiaNous croisons un paisible troupeau de buffles.BandiaNous croiserons bien d’autres animaux au cours de cette matinée (élands de Derby, éland du Cap, oryx, hippotragues rouans, cobs à croissant, cobs de Buffon, grands koudous, impalas, gazelles dama, gazelles à front roux, , singes patas, singes verts, chacals, mangoustes,  crocodiles, tortues géantes et plusieurs espèces d’oiseaux). La réserve c’est surtout un espace boisé (Acacias, Baobabs…).AcaciaBandiaBaobab

Ce Safari fut l’occasion de découvrir un autre monde sur fond de jeu, de sensibilisation à l’écologie et à la préservation d’espèces animales et végétales.

Bandia, un petite réserve bien sympathique.

XOXO

☆Claire-Line☆

Article non sponsorisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s