APPROUAGUE : IN THE HEART OF THE RAINFOREST

Today I present Approuague, a nice place to enjoy nature in peace in the heart of the rainforest. We stayed in a hotel in height with a view of one of the largest rivers in Guyana and also the Amazon rainforest. We ate local delicacies. In French Guiana, nature is very noisy at night which make a little bit scared but that’s part of the charm. We loved our stay in Aprouague, do not hesitate to stay there it’s great!

Départ depuis le village de Cacao (ici) pour un court séjour à Approuague au cœur de la forêt amazonienne.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.com La route, pareille à celle parcourue pour nous rendre au village de Cacao (ici) fend la dense et mélodieuse forêt guyanaise. Durant le trajet, nous roulons fenêtres ouvertes, les bruits de la forêt nous parviennent. Impossible pour nous de distinguer s’il s’agit de cris de singes, d’oiseaux ou d’autres animaux, sans doute un peu de tous, le tout formant une mélodie agréable et insolite pour nos oreilles.

Approuague_Claireline.wordpress.comAu sortir de Cacao, nous apercevons en contrebas plusieurs abatis. Les arbres sont coupés sommairement et laissés sur la parcelle laquelle est ensuite brûlée, tout ceci pour rendre la terre plus fertile.

Approuague_Claireline.wordpress.com79Nous bifurquons et soudain la route laisse place à une piste étroite. Les fines particules de la terre ocre forment un léger nuage autour de nos voitures… blanches désormais ocres! Arrivés au bout de cette longue piste truffée de nids de poules nous découvrons l’auberge de l’Approuague.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comCette auberge de plusieurs hectares est située en hauteur au cœur de la nature avec vue sur la forêt amazonienne et l’Approuague (l’un des plus grands fleuves de Guyane) dont les rives ne sont qu’à 250 mètres. Un grand havre de paix en communion avec la nature.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comInitialement il était prévu que nous dormions tous sous ce grand carbet face à la rivière mais mes œdèmes et allergies dus aux piqûres d’insectes me dissuade. Pour Mr.Mr et moi ce sera une chambre toute simple mais charmante ouverte sur l’extérieur c’est à dire sans fenêtres tandis que les autres installent leurs hamacs.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comNous partons faire le tour de la propriété. Le domaine est 100% vert, c’est très agréable, il y a beaucoup d’arbres fruitiers. Nous constatons que les carbets sont tous bien situés.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comNous nous dirigeons vers la rivière, arrivés sur ses rives nous échangeons quelques mots avec un couple qui se baignait ce qui nous étonne vraiment car bon les rivières en Guyane ce n’est pas sans dangers. Nous nous contentons d’apprécier les lieux depuis la terre ferme. Comme toujours en Guyane, c’est dense, c’est brut, c’est vert et marron, c’est beau. La lumière de fin d’après-midi sublime le tout.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comEn remontant vers l’auberge nous prêtons un peu plus attention aux carbets qui sont très grands et au jardin fruitier. Les arbres sont si hauts! Le domaine est propice aux ballades.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comAprès une bonne douche et un peu de repos il est temps d’aller diner. Nous arrivons au restaurant (un très grand carbet surplombant le domaine et la forêt) juste à temps pour assister au coucher du soleil. Semblable, à ce que nous avions pu voir dans bien des documentaires, le coucher de soleil ici est fabuleux.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comAprès l’apéro qui nous a ouvert l’appétit nous passons à table. La grosse bonne surprise de ce soir est le repas servi par notre hôte qui a de réels talents culinaires. Nous nous régalons de ces mets 100% guyanais. En entrée, terrine d’acoupa (un poisson), de cochon bois et salade composée. En plat, un succulent gratin de papaye, du riz avec en accompagnement de la viande et du poisson en sauce. En dessert des moitiés d’ananas délicieux et une crêpe en aumônière. La chantilly était superflue tant les fruits en eux-mêmes étaient gouteux! La peau verte des ananas laissait imaginer qu’ils n’étaient pas mûrs alors que si. Chapeau bas à Bruno le propriétaire pour sa cuisine.

Approuague_Claireline.wordpress.comBruno est un personnage, de prime abord un peu bourru mais en fait il est top, nous avons passé de bons moments à discuter avec lui sur pleins de sujets. Alors que nous nous apprêtons à regagner nos couchages, Bruno remarque qu’une fleur a éclos, il nous informe que cette variété ne fleuri qu’une fois dans l’année et uniquement le soir, nous avons donc un privilège, son odeur est indescriptible mais agréable.

Approuague_Claireline.wordpress.comNous mettons du temps à nous endormir malgré la fatigue car des milliards de bruits nous inquiètent. Bruits très différents de ceux familiers de Paris (ah ah). En Guyane notre imagination devient très fertile. Un craquement et nous repensons aux jaguars friands de chiens qui ont déjà mangé plusieurs fidèles compagnons de Bruno, les cris des singes hurleurs couplés à tous les autres bruits dont nous ne pouvons identifier les auteurs jouent quelque peu sur nos nerfs. Nous savons que nous n’avons rien à craindre mais le fait que la chambre soit sans murs au milieu d’une nature particulièrement expressive la nuit nous stresse un peu. Nous avons même un peu peur d’aller jusqu’aux sanitaires, il fait nuit noire et l’idée de rejoindre les toilettes avec une lampe torche sans distinguer ce qui nous entoure avec tout ce vacarme de jungle nous fige. Difficile de trouver le sommeil. Finalement blottis l’un contre l’autre nous finirons par nous endormir bercés par ces sons de la nature qui des minutes plus tôt nous angoissaient.

Approuague_Claireline.wordpress.comLe lendemain matin, le jour à peine levé, en chemin vers les salles de bains, nous assistons à l’éveil de la nature environnante. Le fait d’être en surplomb nous permet d’embrasser du regard une grande partie de la forêt amazonienne guyanaise. C’est beau. La brume flotte au-dessus de la cime des arbres touffus, de jolis petits oiseaux au plumage gris et jaune virevoltent avant de se poser sur des branches et chanter. Priceless🙂

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comLe petit déjeuner est agréable et correct. La vue depuis le restaurant est toujours aussi belle.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comLes plantes suspendues aux poutres du carbet me font penser à mes collègues qui ont les mêmes dans leurs bureaux mais qui sont beaucoup moins généreuses.

Approuague_Claireline.wordpress.comApprouague_Claireline.wordpress.comCe matin nous avons un invité d’honneur : Pedro l’agami de la voisine. Cet oiseau est un petit chipeur, après avoir fait le pitre un bon moment il a tenté de chiper de la nourriture (une tranche de cake). Il paraît qu’il aime le fromage, c’est marrant car sa nourriture de base ce sont les vers. Les agamis ne sont pas encore une espèce protégée et il semble que les guyanais en sont friands, gloups pas Pedro! C’est sous escorte de Pedro que nous quittons ce havre de paix avec une petite pointe de nostalgie. Ainsi s’achève notre agréable séjour à Approuague.

Approuague_Claireline.wordpress.comSi vous allez en Guyane je vous conseille vivement de séjourner à l’auberge de l’approuague c’est un lieux unique qui mérite que l’on s’y attarde.

XOXO

Claire-Line

Article non sponsorisé.

4 réflexions sur “APPROUAGUE : IN THE HEART OF THE RAINFOREST

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s