DECOUVERTE DU BRABANT-SEPTENTRIONAL : OISTERWIJK & NATIONAAL PARK DE LOONSE EN DRUNENSE DUINEN

Here a few pics of our last journey in North brabant. We have discovered an amazing nature : the sahara in The Netherlands! We stayed in a cosy hotel in the middle of the nature at Oisterwijk, a lovely town perfect to escape from the heat who was hitting in Paris.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.com
Lors de notre dernier séjour aux Pays-Bas nous avons découvert un coin de nature étonnante au Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen. Récit d’une journée de découverte dans le Brabant-septentrional.
Comme chaque matin pendant nos vacances, le réveil retentit assez tôt. Nous aimons nous réveiller peu avant que tout s’anime. Prendre le temps d’émerger et de se préparer, adopter un rythme plus lent qu’à l’ordinaire. C’est l’assurance de jouir pleinement d’une journée entière passée à explorer, expérimenter, rencontrer. Ce matin le temps est gris, le vent s’est levé. Pour autant la luminosité nous oblige à plisser les yeux. Allongés sur notre lit nous contemplons l’éveil de la nature au sein de laquelle notre joli hôtel est niché.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comIMG_Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNous traînons au petit déjeuner. C’est que le lieu s’y prête, l’ambiance est calme et conviviale, les cuisines ouvertes laissent échapper de douces effluves de café et d’œufs brouillés.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comLes regards souriants des hôtes se croisent, nul doute que nous sommes tous heureux d’être ici. Bien nous a pris de fuir la canicule parisienne qui fait de nos nuits un enfer. Au cœur de la nature néerlandaise nous sommes au frais et au calme.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNe sachant pas si le temps sera ensoleillé ou si la pluie fera son apparition, nous décidons de passer la fin de la matinée à visiter la ville que nous connaissons pourtant bien à bord du joli petit train en service pendant la haute saison. Gros coup de chance alors que nous n’avons pas réservé nous obtenons des places, mieux le train est presque vide.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comNous apprenons qu’à partir du tour suivant le train sera plein pour la journée entière. Bon karma. Nous prenons place à bord de l’Oisterwijk Express fait de boiseries, équipé de hauts parleurs, de télés et totalement isolé des éléments extérieurs. C’est le petit train touristique le plus confortable et le plus joli que nous connaissons.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comCette heure et demi se passera dans la bonne humeur. Nous apprenons moult choses sur la ville et la région. Nous passons à travers les différents quartiers de la ville et zones des forêts, contemplons les simples et singuliers paysages et les belles maisons (certaines sont vraiment splendides). Ce train s’arrête aussi aux principaux points touristiques et hôteliers.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comLa ballade en train terminée, nous avons à cœur de déjeuner dans un endroit que nous aimons bien au milieu de la forêt. Une belle décoration, un service agréable et de bons mets pour un rapport qualité/prix honorable, c’est chez Klein Speijck que nous nous attablons. 14h00 n’étant pas une heure commune pour déjeuner aux Pays-Bas (les néerlandais prennent leurs repas bien plus tôt qu’en France) nous craignons qu’ils ne servent plus à cette heure-ci. Ce restaurant comme tous les autres situés au cœur de la forêt servent à toute heure. Ouf! Ils font office de relais en somme.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.com De jolis relais cosy où reprendre des forces entre deux foulées, deux coups de pédales, deux chevauchés ect. Ils disposent, pour la plupart d’un coin pour vos animaux ( gamelles, eau …), pour déposer les vélos, attacher les chevaux, de terrasses ouvertes et couvertes et de salles intérieures de bonne capacité et bien sûr de sanitaires.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comEn sortant, nous avons une forte envie de dégourdir nos jambes. il faut dire qu’à Oisterwijk nous passons nos journées à sillonner la région à vélo ou à pied et cette matinée très calme tranche avec notre envie de bouger. Nous décidons de nous rendre au relais du Natuurmonumenten à la recherche d’une nouvelle découverte excitante. Nous sommes déçus, nous pensions y trouver plus d’animations autour de la nature mais il s’agit en fait seulement d’un lieu où il est possible de s’attabler, de boire et de consulter les dépliants et cartes sur la région. Sans grande conviction nous posons un œil sur les dépliants qui se trouvent à l’entrée et tombons sur  un titre aguicheur « De Brabantse Sahara » (le Sahara Brabançon) promettant le Sahara au Pays-Bas. Nous décidons de nous y rendre sans grande conviction, après tout, nous sommes là pour découvrir et nous dégourdir.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comSur le chemin vers le Sahara Brabançon, nous décidons de passer par une ferme qui quelques semaines auparavant avait ravit nos papilles avec ses excellentes fraises. L’idée étant d’avoir de quoi recharger nos batteries lors de la randonnée.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comLorsque nous arrivons à la ferme, une pancarte indique qu’elle est fermée. Déception. Nous remarquons un jeune couple sous un abris juste à côté de l’entrée principale ressortir avec des fraises. Ils nous informent que les dernières fraises de la saison sont disponibles en libre service via un distributeur. WTF? Un distributeur de fraises, l’idée est trop cool. Ni une ni deux nous faisons nos emplettes.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comAprès une petite demi-heure de route nous arrivons à l’entrée du Parc national des Dunes de Loon et Drunen (Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen).
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comAprès cinq minutes de marche à travers la forêt c’est la claque. Un relief sablonneux à perte de vue, une belle lumière qui sublime le tout sans compter la magie du vent qui fait chanter les grains de sable. Belle découverte que ce parc.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNous restons interdits, puis éclatons de joie, notre âme d’enfant ne se faisant pas priée pour ressurgir, nous courrons et nous nous roulons dans les dunes. C’est dingue quand même toute cette vaste étendue de sable aux Pays-Bas. Inattendu et plaisant. C’est parti pour une randonnée dans le Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comFormées il y a plus de 10.000 ans, ce ne sont pas moins de 3.500 hectares de dunes qui s’étendent entre Tilburg,’s-Hertogenbosch et Waalwijk. Un vrai Sahara Brabant. C’est unique en Europe! 
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comLe vent souffle. Le paysage est changeant, en mouvement. Les courbes des reliefs sablonneux dansent lentement, les landes et les forêts chantonnent et soudain c’est le calme.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNous profitons pleinement de ces moments de quiétude dans ce beau et surprenant parc. Il y a des aires de pique-nique et des bancs çà et là qui invitent au repos. Des pistes cyclables traversent le parc, Il y a même une zone où les chiens peuvent circuler sans laisse. C’est un superbe terrain de jeux. 
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comCes quelques heures passées ici auront raison de nos cuisses, marcher dans du sable à travers les dunes cela sollicite les muscles.
Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comNationaal Park De Loonse en Drunense Duinen_Claireline.wordpress.comDe retour à Oisterwijk nous nous arrêtons à la fête foraine qui se tient au centre-ville pour faire le plein de sensations fortes.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.comOisterwijk_Claireline.wordpress.comNous rentrons dans notre cocon affamés et passons le reste de la soirée à jouer aux jeux de société. Ainsi vont certaines journées en vacances.
Oisterwijk_Claireline.wordpress.com
Je vous recommande vivement le Nationaal Park De Loonse en Drunense Duinen et la ville d’Oisterwijk pour de purs moments de détente et/ou de sport au cœur d’une nature d’exception.
XOXO
Claire-Line
Article non sponsorisé.

3 réflexions sur “DECOUVERTE DU BRABANT-SEPTENTRIONAL : OISTERWIJK & NATIONAAL PARK DE LOONSE EN DRUNENSE DUINEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s